Le but initial était de rédiger et illustrer un livre complété par un site web montrant des vues de sites réels ayant servi de base à certaines des illustrations. L’évolution du livre en cours de rédaction en a décidé un peu autrement.

Articles

Un livre à clés ? Oui ! Si vous choisissez de le lire tel quel, ce livre est une aventure comme les autres : un début, une fin, une morale… Ah oui, c’est un univers très moral, me disait une libraire en me le refusant. C’est vrai, si l’on considère comme moral le fait que les citoyens-clients viennent écouter le discours hebdomadaire d’un politique rien que pour s’empiffrer devant un buffet, de constater qu’un patron peut à sa guise gâcher la fête d’anniversaire des enfants de ses employés, ou si l’on trouve normal qu’un médecin spécialiste du traitement de la paresse soit obligé de changer de métier faute de clients conscients de leur état. Je ne vous en dis pas plus.

L’endroit où les mènent leurs pas n’est pas moins insolite. Ils aperçoivent en effet une haute maisonnette d’un jaune vif blottie dans une clairière. Nul doute que le personnage qui l’habite est aussi curieux que ce lieu. Sébestan a déjà compris qu’il en sera de même pour chaque étape de cette singulière chasse au trésor.– Guilhord, pourquoi cette maison est-elle si haute alors que le terrain est si vaste dans cet endroit ?

Guilhord le magicien est le président du syndicat du Monde Magique. Ses pairs du Monde magique l’ont chargé de la rédaction et de la publication du journal de leur mystérieuse congrégation. Par l’intermédiaire d’un de ses livres, récemment réédité, il réussit à attirer Sébestan sur l’île aux Signes et lui confie une lourde mission : retrouver une mystérieuse clé.