Entrées par admin

Le petit monde de Chefina

Mars, 2020… Cette date vous rappelle probablement quelque chose. Ce n’est pas seulement le mois où nous avons tous été privés de dessert, c’est aussi la période  de sortie d’un jeu  pour Nintendo Switch répondant au doux nom d’Animal Crossing : New Horizon (ACHN pour les intimes). Insidieusement, les deux événements se sont croisés et une multitude de personnes se sont retrouvées à aménager, seules ou en commun, une île qui, avant leur arrivée, ne demandait qu’à rester déserte.

, ,

Pour autoéditer un livre

Vous venez de terminer la rédaction de votre premier livre ou de celui que vous portiez en vous depuis si longtemps. C’est un ouvrage si important pour vous que vous ne voulez pas en réserver la lecture à quelques-uns de vos proches. Vous envisagez donc de le faire publier. Le premier pas est fait dans votre esprit. Après cette décision unilatérale, vous postez votre travail à plusieurs éditeurs et ceux qui ont daigné le lire et vous répondre sont unanimes : il ne correspond pas à la « ligne éditoriale de la société ». Sur les conseils des uns ou des autres, vous décidez donc de vous charger d’autoéditer votre livre.

, , ,

L’école de dessin de Cherbourg en 1912

En 2009, alors que nous faisions des recherches aux archives départementales de la Manche dans le cadre de la rédaction de notre livre La Glacerie – Mes cartes postales, nous sommes tombés par hasard sur cet article concernant l’enseignement des beaux-arts à Cherbourg. Évidemment, cela n’avait aucun lien avec notre projet d’alors, mais vous pensez bien que je me suis senti attiré par le sujet. J’ai donc consciencieusement photographié l’article, paru en deux parties. Heureusement, j’ai pu retrouver les deux journaux concernés, ce qui n’est pas toujours le cas dans les dépôts d’archives.

,

50 ans après – Mais qu’est-ce qui s’est passé ?

Je dois être trop vieux ! Pourtant, je me souviens de mes dix ans… 50 ans après…
Neil Armstrong posait le pied sur la lune et nous autres, les gamins de l’école du quartier, nous fantasmions, dessins à l’appui, sur ce que serait l’An 2000. Les promesses de l’avenir se déroulaient devant nous. C’était la conquête spatiale, les grandes aventures interplanétaires comme celles de Valérian.

,

Plus que de simples crayonnages

De simples crayonnages.
Pour qu’un livre ou une carte voie le jour, il est nécessaire de faire appel à de nombreuses techniques modernes d’un emploi plus ou moins délicat selon qu’on les maîtrise ou pas.

Les produits présentés ici ne font pas exception à cette règle et leur réalisation a souvent été l’objet d’un processus long. Ils ont toutefois un autre point commun : quel que soit leur niveau de complexité, ces objets ont vu le jour sous forme d’idées jetées sur le papier.

, ,

Des T-shirts originaux rien que pour vous !

Afin de proposer des produits un peu différents, j’ai ouvert une « vitrine » sur TeeChip, ce qui me permet de présenter des t-shirts ou autres objets tels que des sacs ou des posters sans avoir aucun stock. Le principe est simple, je prépare mes produits sur l’interface en ligne, et TeeChip se charge de la production et de l’expédition à la demande.

J’achète mon café équitable en ligne. Bah pourquoi ?

Figurez-vous que je travaille à la maison et que l’un de mes petits plaisirs de la journée est de prendre un bon café. Toujours parce que je suis travailleur indépendant, je connais l’importance de rémunérer un travail à son juste prix et c’est pourquoi je me suis tourné vers le café issu du commerce équitable depuis une bonne quinzaine d’années.

, ,

Les aventures de Sébestan, vous connaissez ?

Un livre à clés ? Oui ! Si vous choisissez de le lire tel quel, ce livre est une aventure comme les autres : un début, une fin, une morale… Ah oui, c’est un univers très moral, me disait une libraire en me le refusant. C’est vrai, si l’on considère comme moral le fait que les citoyens-clients viennent écouter le discours hebdomadaire d’un politique rien que pour s’empiffrer devant un buffet, de constater qu’un patron peut à sa guise gâcher la fête d’anniversaire des enfants de ses employés, ou si l’on trouve normal qu’un médecin spécialiste du traitement de la paresse soit obligé de changer de métier faute de clients conscients de leur état. Je ne vous en dis pas plus.